Et si le trait n’était qu’une étincelle…

Travailler sur de grands formats qui me font ouvrir les bras à chaque page.

Ou tracer du poignet et du bout des doigts sur de petits carnets.

Parce que mon regard vient de discerner la valeur de quelque chose, en quelques traits je vais lui donner sa place et le partager.

Le carnet de voyage fait toujours partie de mes bagages.

Carnet de voyage Odalisque, papier Fabriano grand format 60x42cm, 45 pages, 3000€